10-ème dimanche après Pentecôte ( lCor 4.9-16)

Home  >>  Homélies | Проповеди  >>  10-ème dimanche après Pentecôte ( lCor 4.9-16)

10-ème dimanche après Pentecôte ( lCor 4.9-16)

11 Август, 2015 Homélies | Проповеди

IMG_1756Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

C’est l’Épître de ce jour, de saint Paul aux chrétiens de Corinthe, qui va servir de base à notre méditation. Je voudrais pour vous en dégager trois points :
1.La vie chrétienne est une vie d’humilité à l’imitation du Christ. Vie d’humilité comme le Christ qui ne «retint pas le rang qui l’égalait à Dieu, mais se dépouilla lui-même en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes… Il s’est humilié, se rendant obéissant jusqu’à la mort…et à la mort sur une croix.»(Ph 2.5-10) Pour nous, être humbles qu’est-ce que cela veut dire ? C’est être les derniers des hommes, c’est être fous à cause du Christ, c’est garder son rang de créatures, ne pas vouloir vivre sa vie sans tenir compte de Dieu. C’est ce que firent nos premiers parents, Adam et Eve, qui succombèrent au piège tendu par Satan qui leur disait :» Si vous mangez de l’arbre..- vous serez comme des dieux.»(Gn 3.5). Quant à nous, restons humbles !
2-La vie du chrétien c’est Jésus-Christ lui-même «qui se fait pauvre (en prenant notre nature humaine) afin de nous enrichir par sa pauvreté.»(2Car 8.9). Notre richesse c’est le Seigneur Jésus lui-même, qui non seulement nous communique la lettre de l’Evangile, mais qui nous donne Sa propre vie de Fils du Père: nous sommes en vérité fils de Dieu, ressemblants à Celui qui, étant Dieu, est devenu pour nous hommes l’un de nous ;’et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Espit de Son Fils, lequel crie (en nous) : Abba ! Père!»(Gala-6).
3-La vie du chrétien est amour et espérance. Aimer, c’est servir. Le Christ le dit de lui-même:»le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pur servir et donner sa vie en «rançon pour une multitude».(Mc 10.25) Nous baignons dans un monde dur, brutal, violent, égoïste, d’où l’amour et le service sont rejetés. Le chrétien se doit, à l’image de Celui dont il porte le nom, d’être un homme de bonté, de compassion, d’amour, de sagesse, de force intérieure, rejetant le mensonge, la division, la haine, la violence sous toutes ses formes. Le chrétien essaie de mettre en œuvre dans sa vie «la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance «(Eph 3.18-19) Nous ne le pouvons pas seuls, avec notre simple humanité blessée par le péché ancestral. Mais depuis notre baptême nous avons en nous la puissance de l’Esprit Saint qui nous engendre à une vie nouvelle, à une vie de service, à une vie d’amour et d’espérance.
Prions les uns pour les autres, pour les absents, pour les malades: soutenons-nous comme des frères et des sœurs d’une même famille, durant ce pèlerinage terrestre. Ecartons de nous l’esprit du monde et faisons l’expérience des merveilles que Dieu nous donne par Sa grâce, c’est-à-dire gratuitement. Amen

Père Emmanuel VIALLA

Comments are closed.