Dimanche de tous les saints locaux.

Home  >>  Non classé  >>  Dimanche de tous les saints locaux.

Dimanche de tous les saints locaux.

2 Июль, 2019 Non classé

Dimanche de tous les saints locaux.

Dimanche 30 juin 2019.

(17 juin dans l’ancien calendrier.)

Synaxaire de ce dimanche

Ce deuxième dimanche après la Pentecôte, chaque peuple orthodoxe fête ses saints locaux, qui ont témoigné de la vraie foi et ont répondu à l’appel du Seigneur. Le sceau de l’image de Dieu et la possibilité de devenir saint, c’est-à-dire de réaliser la ressemblance avec Dieu, sont universels.

Péricopes de ce dimanche

Lecture de l’épître de saint Paul aux Romains (2, 10-16)

Frères, gloire, honneur et paix pour toute personne qui fait le bien, pour le Juif d’abord, ensuite pour le Grec. Car les considérations de personnes n’existent par auprès de Dieu. Tous ceux qui ont péché sans la Loi périront également sans la Loi ; quiconque aura péché sous le régime de la Loi, par la Loi sera jugé. Les seuls auditeurs de la Loi ne seront pas justes devant Dieu ; mais les observateurs de la Loi seront justifiés. Car si les païens, qui n’ont pas la Loi de Moïse, en accomplissent par nature les prescriptions, cela veut dire que, sans la posséder, ils l’incarnent pour eux-mêmes. Ils montrent la réalité de cette loi inscrite en leur cœur, comme il résulte du témoignage de leur conscience, ainsi que des jugements de blâme ou d’éloge qui s’affrontent en eux tour à tour. C’est ce qui apparaîtra au jour où, selon l’Évangile que je vous annonce, Dieu jugera tous les secrets des êtres humains, par le Christ Jésus.

Hапротив, слава и честь и мир всякому, делающему доброе, во-первых, Иудею, потом и Еллину! Ибо нет лицеприятия у Бога. Те, которые, не имея закона, согрешили, вне закона и погибнут; а те, которые под законом согрешили, по закону осудятся (потому что не слушатели закона праведны пред Богом, но исполнители закона оправданы будут, ибо когда язычники, не имеющие закона, по природе законное делают, то, не имея закона, они сами себе закон: они показывают, что дело закона у них написано в сердцах, о чем свидетельствует совесть их и мысли их, то обвиняющие, то оправдывающие одна другую) в день, когда, по благовествованию моему, Бог будет судить тайные дела человеков через Иисуса Христа.

Lecture de l’épître de saint Paul aux Hébreux (11, 33-40)

Frères, par leur foi, ils ont conquis des royaumes, pratiqué la justice, obtenu la réalisation de certaines promesses. Ils ont fermé la gueule des lions, éteint la flamme des brasiers, échappé au tranchant de l’épée, retrouvé leurs forces après la maladie, montré du courage à la guerre, mis en fuite des armées étrangères. Des femmes dont les enfants étaient morts les ont retrouvés ressuscités. Mais certains autres ont été torturés et n’ont pas accepté la libération qui leur était proposée, car ils voulaient obtenir une meilleure résurrection. D’autres ont subi l’épreuve des moqueries et des coups de fouet, des chaînes et de la prison. Ils furent lapidés, sciés en deux, massacrés à coups d’épée. Ils allèrent çà et là, vêtus de peaux de moutons ou de toisons de chèvres, manquant de tout, harcelés et maltraités – mais en fait, c’est le monde qui n’était pas digne d’eux ! Ils menaient une vie errante dans les déserts et les montagnes, dans les grottes et les cavernes de la terre. Et, bien que, par leur foi, ils aient tous reçu le témoignage de Dieu, ils n’ont pas obtenu la réalisation de la promesse. En effet, pour nous Dieu avait prévu mieux encore, et il ne voulait pas les mener sans nous à la perfection.

Kоторые верою побеждали царства, творили правду, получали обетования, заграждали уста львов, угашали силу огня, избегали острия меча, укреплялись от немощи, были крепки на войне, прогоняли полки чужих; жены получали умерших своих воскресшими; иные же замучены были, не приняв освобождения, дабы получить лучшее воскресение; другие испытали поругания и побои, а также узы и темницу, были побиваемы камнями, перепиливаемы, подвергаемы пытке, умирали от меча, скитались в милотях и козьих кожах, терпя недостатки, скорби, озлобления; те, которых весь мир не был достоин, скитались по пустыням и горам, по пещерам и ущельям земли. И все сии, свидетельствованные в вере, не получили обещанного, 40потому что Бог предусмотрел о нас нечто лучшее, дабы они не без нас достигли совершенства. Посему и мы, имея вокруг себя такое облако свидетелей, свергнем с себя всякое бремя и запинающий нас грех и с терпением будем проходить предлежащее нам поприще, взирая на начальника и совершителя веры Иисуса, Который, вместо предлежавшей Ему радости, претерпел крест, пренебрегши посрамление, и воссел одесную престола Божия.

Lecture de l’Évangile selon saint Matthieu (4, 18-23)

En ce temps-là, comme Il marchait le long de la mer de Galilée, Jésus vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frère, qui jetaient leurs filets dans la mer, car ils étaient pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite et Je vous ferai pêcheurs d’hommes ». Ils abandonnèrent aussitôt leurs filets, et suivirent Jésus. Comme Il continuait à avancer, Jésus vit deux autres frères, Jacques fils de Zébédée et Jean son frère, dans leur barque avec Zébédée leur père, en train d’arranger leurs filets. Il les appela ; laissant aussitôt leur barque et leur père, ils suivirent Jésus. Puis, Jésus parcourait toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, Il proclamait l’Évangile, la bonne Nouvelle du Royaume, et guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

Проходя же близ моря Галилейского, Он увидел двух братьев: Симона, называемого Петром, и Андрея, брата его, закидывающих сети в море, ибо они были рыболовы, 19и говорит им: идите за Мною, и Я сделаю вас ловцами человеков. И они тотчас, оставив сети, последовали за Ним. Оттуда, идя далее, увидел Он других двух братьев, Иакова Зеведеева и Иоанна, брата его, в лодке с Зеведеем, отцом их, починивающих сети свои, и призвал их. И они тотчас, оставив лодку и отца своего, последовали за Ним. И ходил Иисус по всей Галилее, уча в синагогах их и проповедуя Евангелие Царствия, и исцеляя всякую болезнь и всякую немощь в людях.

Lecture de l’Évangile selon saint Matthieu (4, 25 – 5, 12)

Еn ce temps-là, des foules nombreuses, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d’au-delà du Jourdain, se mirent à suivre Jésus. Voyant la foule, Il monta sur la montagne ; et, après qu’Il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de Lui. Puis, ayant ouvert la bouche, Il les enseigna, et dit : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés ! Heureux les doux, car ils hériteront la terre ! Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux êtes-vous, lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c’est ainsi en effet qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés ».

 И следовало за Ним множество народа из Галилеи и Десятиградия, и Иерусалима, и Иудеи, и из-за Иордана. Увидев народ, Он взошел на гору; и, когда сел, приступили к Нему ученики Его. И Он, отверзши уста Свои, учил их, говоря: 3Блаженны нищие духом, ибо их есть Царство Небесное. Блаженны плачущие, ибо они утешатся. Блаженны кроткие, ибо они наследуют землю. Блаженны алчущие и жаждущие правды, ибо они насытятся. Блаженны милостивые, ибо они помилованы будут. Блаженны чистые сердцем, ибо они Бога узрят. Блаженны миротворцы, ибо они будут наречены сынами Божиими. Блаженны изгнанные за правду, ибо их есть Царство Небесное. Блаженны вы, когда будут поносить вас и гнать и всячески неправедно злословить за Меня. Радуйтесь и веселитесь, ибо велика ваша награда на небесах: так гнали и пророков, бывших прежде вас.

 

Paroles des Pères

Celui qui aime peu, donne peu. Celui qui aime plus, donne plus ; et celui qui aime vraiment beaucoup, que peut-il donner qui soit digne de cet amour ? Il se donne lui-même. C’est grâce à cet amour du Christ que les saints ne ressentaient pas les souffrances du martyre, quelle qu’en fût la rigueur. Rappelez-vous les trois Jeunes Gens dans la fournaise. C’est en louant et en glorifiant Dieu qu’ils se trouvaient rafraîchis dans la fournaise ardente. Rappelez-vous saint Dimitri, saint Georges, sainte Catherine, sainte Barbara, sainte Parascève, les saints Quarante Martyrs dans le lac glacé. « Une nuée de témoins » (Hébreux 12,1), ainsi que le dit l’apôtre Paul.

Tous ces saints et ces martyrs, comme ici sur terre, ainsi aussi, et bien plus encore au ciel, célèbrent et glorifient le Seigneur. Ils se trouvent au Paradis et voient Dieu « face à face » (1 Corinthiens 13,12). Et cela est tout. Comment cela est-il dit dans la première prière d’action de grâces, après la Divine Communion ? Cette prière ne dit-elle pas quelque part : « de ceux qui contemplent l’indicible beauté de Ta face » ? Voilà le Paradis ! Le Paradis consiste à voir pour toujours le visage de Dieu. Cela est supérieur aux fleurs, aux oiseaux exotiques, aux eaux vives, aux roses et à tout ce qu’il y a de beau sur terre, supérieur à tous les petits amours. Quand tu aimes le Christ, malgré tes faiblesses et la conscience que tu en as, tu possèdes l’assurance d’avoir dépassé la mort, car tu te trouves dans la communion de l’amour du Christ.

— Saint Porphyre, Vie et Paroles, « Sur l’amour divin ».

Text préparé par Olivier Goulais

TELECHARGE ICI

 

Comments are closed.