La Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

Home  >>  Evénement | Событие  >>  La Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

La Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

Chers frères et sœurs,

faisant mémoire de la Dormition de la vierge, nous chantons de nouveau l’hymne de victoire à la vie. Oui c’est un paradoxe de glorifier la Vie lorsque quelqu’un est mort. Cependant l’Eglise nous apprend à vivre dans la perspective de la vie éternelle. Dès notre conception nous entrons dans la vie éternelle qui est un don de notre Père céleste. Cette vie doit être remplie de la grâce divine, elle doit être bienheureuse. Enfin le Seigneur lui-même doit être mis au centre de la vie de l’homme. Sinon à quoi nous sert cette éternité ? Avons nous besoin d’éternité si elle est remplie de souffrance et de tout le mal qu’assez souvent nous rencontrons dans ce monde ? C’est pourquoi Dieu nous révèle le sens d’une véritable vie éternelle qui est purifiée de tout ce qui nous sépare de notre Créateur. L’Homme doit atteindre cette vie, il doit trouver le chemin qui l’amènera vers cette éternité bienheureuse. Ce chemin est difficile car il est rempli d’obstacles. Un dès plus crucial de ces obstacles est la mort physique qui touche chaque être vivant.

La mort à beaucoup de visages. Elle est toujours terrible car elle apporte le mal, elle sépare, elle ruine, elle fait souffrir. La mort est étrange à notre nature, car elle est entrée dans la vie de l’homme comme une maladie contagieuse. Elle était si puissante qu’elle a essayé même de vaincre notre Sauveur Jésus Christ. C’est grâce à la victoire du Christ que nous avons appris  le vrai visage de la mort. Le Seigneur nous a montré que la mort est impuissante devant la vie éternelle, parce que c’est Dieu, notre créateur qui est la source de l’éternité mais non point de la mort. Dès la victoire du Christ sur la mort, nous avons pris l’habitude d’appeler la fin de la vie humaine la dormition parce qu’au delà de cette dormition un nouveau monde s’ouvre à l’homme. Nous appelons ce monde le Royaume de Dieu.

La fête de la Dormition de la Vierge nous montre l’icône de la vie avec le Seigneur. Dès sa conception la vie de la Vierge est consacrée à Dieu. Le ministère de la Vierge a préservé son âme du mal et du péché. Sur l’icône représentant la fête de la dormition nous voyons le Christ devant le tombeau de sa Mère. Nous voyons le Seigneur tenir une petite fille dans ses bras. Cette fille représente la pureté de l’âme de la Vierge qui est pure comme un enfant. Cette pureté est accessible pour nous si notre vie est unie avec notre Seigneur. Cette icône est un exemple de comment nous devons nous préparer pour l’éternité. On a tendance à oublier que notre vie terrestre fait partie de cette éternité divine, de la même façon que la grossesse d’une femme fait partie de la vie de l’enfant. C’est pourquoi malgré tous les obstacles, difficultés et tentations, nous ne devons pas oublier le Seigneur. Nous devons nous habituer à vivre avec lui, le servir, le prier. Nous devons nous habituer à l’éternité où Dieu est présent, car là où Dieu est absent, là l’éternité est remplie de souffrance, elle n’a pas de sens, elle devient un abri pour le diable.

Prions ensemble pour que la Vierge, notre Mère, nous encourage à mener notre vie selon la volonté de Dieu. Qu’elle nous apprenne à voir l’éternité et que la grâce de Dieu qui y est présent, transfigure notre vie terrestre. Amen

Hiéromoine Alexis (Milyutin)

Comments are closed.